La pédagogie opérante

L'équihomologie repose fondamentalement sur une pédagogie opérante et pratique :

  • La perception corporelle : développement de l’écoute de la sensibilité corporelle
  • Le jeu et la mise en situation comme moyen d’apprentissage
  • L’expérience et l'essai/erreur : apprendre par l’expérience personnelle interieure
  • Le faire avec : travail en partenariat avec le cheval, construction du couple
  • Le mimétisme : capacité à observer et à reproduire l’action d’autrui
  • Être partie-prenante : être concerné par son action et par son partenaire équin
  • La personnalisation : adaptation à chaque individualité
  • L'auto-solution et l'auto-valorisation : les solutions et les récompenses sont auto-générées et ne sont pas tributaires de l'autre et de l'extérieur.

 

La pédagogie opérante, utilise l’expérience vécue à travers ses perceptions sensitives et sensorielles comme base fondamentale à l’acquisition de la connaissance.

Elle passe par un jeu d’essais et d’erreurs pour répondre au protocole d’apprentissage :
problème / solution / récompense.

La personne est directement concernée par la situation à laquelle elle est confrontée, trouve sa propre bonne réponse et génère sa propre autosatisfaction.

Elle place le corps physique et l’individu au centre et génère autonomie, maturité, indépendance et confiance en soi.

 

Elle permet à la collectivité de se construire sur des personnalités performantes et équilibrées.

  • La pédagogie opérante développe le sens des responsabilités et de la maturité.
    L’individu est directement concerné par les problèmes (« J’ai un problème »)
  • La pédagogie opérante donne indépendance et confiance en soi.
    L’individu dynamise son potentiel d’autonomie (« Je trouve la solution »)
  • La pédagogie opérante déclenche le système chimique du plaisir et du bien-être
    L’individu génère par lui-même sa propre satisfaction  (« Je m’auto-récompense »)